Acting For Life

2022

Fondée en 1973, l’organisation française de solidarité internationale, Acting for Life, agit pour le développement économique et social territorial des populations vulnérables. Depuis près de 50 ans, elle poursuit un seul et même objectif : celui de lutter contre la pauvreté et de permettre à des enfants, des femmes et des hommes de vivre dignement grâce à l’aide de plus de 50 partenaires locaux, en Afrique de l’Ouest et en Amérique latine.

Au Burkina Faso, dans la région des Hauts Bassins, la malnutrition touche plus de 30% des enfants.

Après des années difficiles en raison des conflits et de la crise Covid-19, l’impact de la guerre en Ukraine dégrade de plus en plus la sécurité alimentaire de milliers de personnes. En cause notamment, un approvisionnement plus difficile et des prix en hausse.

Présente depuis 2015 au Burkina Faso, Acting for Life a fait de la transformation des systèmes alimentaires vers des modèles durables et résilients, un enjeu majeur. Depuis 2021, aux côtés de 8 partenaires locaux et de plus de 7400 producteurs et transformateurs issus de l’agriculture familiale, Acting for Life a mis en place le programme TERSAA (Transition des systèmes agricoles et alimentaires sur les territoires) dans 5 pays (Le Burkina Faso mais aussi la Colombie, le Pérou, le Togo et le Bénin). L’objectif du programme TERSAA est de favoriser une alimentation durable et de garantir la disponibilité et l’accès aux consommateurs à des aliments de qualité produits localement.

Le soutien de la Fondation en 2022 va permettre > l’accompagnement et la formation des producteurs de 12 coopératives au Burkina Faso, l’amélioration des rendements agricoles et des débouchés de distribution, afin de garantir et d’améliorer l’approvisionnement de 30 cantines scolaires dans la région des Hauts Bassins.

Quels sont les résultats attendus du projet ?

Au total ce sont 2 400 élèves de l’enseignement primaire qui pourront bénéficier d’un repas par jour à l’école. Pour plus d’informations sur le programme TERSAA, rendez-vous ici.

Helpsimus

2022

©S. Meys

Créée en 2009, l’association française Helpsimus s’est donnée pour mission de sauvegarder le Grand Hapalémur (Prolemur simus) à Madagascar à travers le programme Bamboo Lemur qui associe un suivi scientifique de l’espèce, la protection de son habitat, mais aussi l’aide au développement des villages riverains des groupes de grands hapalémurs. Dans le cadre de ce programme scientifique, Helpsimus a fait de l’éducation sa priorité.  

Helpsimus assure ainsi le financement de l’éducation des enfants de 5 Fokontany (= les subdivisions administratives les plus petites à Madagascar) situés aux environs immédiats de l’habitat des grands hapalémurs,dans la commune rurale de Tsaratanana. Dans cette région rurale et reculée. Dans ces régions rurales et reculées, les populations vivent en dessous du seuil d’extrême pauvreté et pratiquent une agriculture de subsistance. Pendant la période de « soudure » qui sépare la fin de la consommation de la récolte précédente de la récolte suivante et où la malnutrition est la plus importante, l’absentéisme scolaire augmente considérablement. Les enfants doivent travailler pour aider leurs parents ou ne peuvent se rendre à l’école faute de repas équilibrés. Dans ce contexte, Helpsimus a ouvert une première cantine en 2016 afin de distribuer pendant la période de soudure des repas quotidiens aux enfants des villages, puis une deuxième en 2020. Aujourd’hui, l’association assure la gestion de 5 écoles, dont 4 ont été soutenues par la Fondation Bel.

Le soutien de la Fondation en 2022 va permettre > la construction et la sécurisation de cuisines et réfectoires scolaires, permettant de garantir la prise de repas quotidiens pour les élèves de la région.

Quels sont les résultats attendus du projet ?

Au total ce sont 440 élèves de l’enseignement primaire qui pourront bénéficier d’un repas par jour durant toute l’année scolaire et à l’école des Simus pendant les activités d’éducation environnementale.

Atlas Kinder

2022

Créée en 2015 par un entrepreneur suisse, Atlas Kinder est une association marocaine située à 30 kilomètres de Marrakech qui accueille plus de 200 enfants, orphelins ou qui ont été abandonnés.

Pour prendre soin de ses enfants, l’association a construit un premier village sur un terrain de 15 hectares, composé d’une vingtaine de maisons familiales, d’une école élémentaire, d’un potager, d’une nurserie, d’un centre médical et d’un centre de thérapie à destination des enfants atteints de handicap. Un amphithéâtre et une ferme ont également été construits dans le village. En 2022, l’association a lancé la construction de 3 nouveaux villages, situés à proximité du premier, afin d’accueillir davantage d’enfants.

Au sein de ces villages, les mères d’accueil habitantes des villages avoisinants, sont sélectionnées avec soin, formées à leur arrivée et tout au long de l’accompagnement qu’elles offrent aux enfants. Elles apportent soin et veillent à la bonne éducation des enfants accueillis. A l’école du village, l’enseignement est dispensé en arabe et en français de la 1ère à la 6ème classe. L’anglais y est également étudié. Les enseignants bénéficient d’une formation continue, se basant sur la pédagogie Montessori, qui met l’accent sur le soutien individuel et éveille le plaisir d’apprendre tout au long de la vie.

A travers ces villages, l’association souhaite aider les enfants à se reconstruire et leur donner toutes les chances pour un avenir meilleur.

Le soutien de la Fondation en 2022 va permettre > de consolider la cuisine centrale du village ainsi que les cuisines des maisons familiales, afin de garantir une bonne préparation des repas pour les enfants accueillis par l’association.

Quels sont les résultats attendus du projet ?

Au total ce sont 180 enfants qui pourront bénéficier d’un repas par jour durant toute l’année scolaire.